Le potager enchanté de Faustine Durand

« One radish a day keeps the doctor away », c’est la devise pas si loufoque de Gary le radis, un des personnages délirants du potager bio crée par Faustine Durand pour sa marque Myum. Alors que fraichement diplômée des Beaux Arts de Paris elle poursuivait ses études à la National Fine Arts University de Tokyo, Faustine a commencé à créer au crochet les premiers exemplaires de l’univers des Myum, qui seront très vite repérés par la boutique Colette à Paris.

Ces fruits et légumes sympathiques donnent enfin le droit aux enfants de jouer avec leur nourriture. Mais pas n’importe laquelle. Faustine est partie du constat que la malbouffe, qui commence dans les petits pots industriels aux contenus informes et opaques, était un fléau qu’il fallait combattre dès le berceau.

Armée de son crochet et de ses fils de coton bio les plus soyeux et chamarrés elle a décidé de créer une galerie de personnages végétaux destinés à devenir les doudous des tout petits, les habituant ainsi à « jouer avec la nature ».

Entre le jardin des fleurs vivantes du Alice de Lewis Caroll et les adorables Amigurumis japonais, Faustine a crée un petit univers de fruits et légumes militants de la cause végétale. Des primeurs rigolards, à l’humour potache, portant tous des noms composés de jeux de mots improbables et amusants. Une vraie famille qui se décline en petits hochets, en doudous réversibles, pour comprendre qu’avant le fruit ou le légume, il y avait une fleur, en boites à musique qui vous encouragent à littéralement leur tirer la langue pour jouer leur air et en plein d’autre petits accessoires, dont des abeilles vibrantes et bourdonnantes.

Chaque personnage demande un travail d’une grande délicatesse et ne peut être réalisé que par des mains expertes. Tous les prototypes sont crochetés par Faustine elle même et pour ses productions, qui restent des toutes petites séries, elle fait appel à des ateliers en commerce équitable en Asie et en Amérique Centrale. Les matières utilisées sont du coton biologique pour le fil extérieur et de la fleur de coton bio pour les rembourrages. Don’t panic, it’s organic !

Les Myum ne vous racontent pas de salades, ils donnent vraiment envie de tous les croquer. Are you radish ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *