Hyères : 32ème festival de la mode et de la photo sous le signe de l’accessoire

Le Festival International de la Mode et de la Photographie de Hyères propose pour sa 32ème édition un nouveau prix, celui de l’accessoire.Tout l’esprit du festival est dans cette sélection de jeunes gens aux parcours variés et éclectiques, aux styles très différents et tous radicaux.

Cette initiative perpétue la vocation de ce lieu hors normes qu’est la Villa Noailles, édifié par les grands mécènes Charles et Marie-Laure de Noailles, qui y ont accueilli la fine fleur de l’avant garde artistique de l’entre deux guerres. Cet endroit unique, conçu par Mallet Stevens a été ressuscité sous l’impulsion de son directeur, Jean-Pierre Blanc et est devenu une institution audacieuse et ouverte à tous qui découvre et valorise de nouvelles générations de créateurs dans la mode, la photo et le design.

Porté depuis 32 ans par Jean-Pierre Blanc, qui l’a fait naitre, le Festival de Mode et de Photographie de Hyères met en lumière des jeunes qui repoussent les limites, font des propositions radicalement novatrices et ont souvent un parcours hors norme qui les ferait passer sous les radars de têtes chercheuse d’une industrie pourtant avide de se renouveler. La force de ce festival réside aussi dans sa capacité à réunir au sein des ses jurys et de ses partenaires, des acteurs incontournables du secteur.

Depuis sa création, le festival a récompensé, en mode le travail de Viktor & Rolf, Gaspard Yurkievich, Felipe Oliveira Baptista, Anthony Vaccarello, Julien Dossena, Yiqing Yin, Léa Peckre, Satu Maaranen, parmi tant d’autres. En photographie parmi les lauréats les plus prestigieux on trouve les noms de Solve Sundsbo, Vava Ribeiro, Erwan Frotin, Joël Tettamanti, Charles Fréger, Grégoire Alexandre, Camille Vivier, Franco Musso & Luciana Val, Thomas Mailaender. Les partenaires depuis Chanel jusqu’à LVMH en passant par Swarowski ou Kering, trouvent dans cette sélection pointue, les jeunes pousses qui pourront revivifier leurs maisons.

Cette décision de décerner désormais un prix pour la création d’accessoires, un secteur ou l’offre est devenue essentielle pour les maisons de luxe, tirées par ce moteur désormais plus efficace que celui du prêt à porter, sonne comme un appel au renouveau et à un regain de créativité.

Le chausseur Pierre Hardy préside ce jury, qui a sélectionné dix profils de jeunes créateurs proposant des bijoux, de la maroquinerie et des sacs, des souliers, des chapeaux et des lunettes. Venus de la mode, de la joaillerie, du design, ils cherchent à repousser les limites de leurs envies créatives en combinant techniques artisanales traditionnelles et techniques d’avant garde. Des propositions très personnelles et conceptuelles, terrain de recherche, s’articulent à des développements plus commerciaux. Qu’il s’agisse par exemple de mouler des chapeaux en feutre sculpturaux pour Sofya Samareva, de créer des placages de bois uniques pour Thibaut Rodde et Sandrine Pachecus, de combiner des cristaux Swarowski à du polyamide dans des manchettes graphiques pour Christophe Lhote, de modeler des pièces de joaillerie pour Emma Montague. Les créateurs sélectionnés sont allés à la recherche de partenaires artisans pour réaliser leurs pièces ou ont apporté un regard neuf sur une technique traditionnelle. C’est ce qui nous a intéressées dans cette sélection. Nous vous proposerons dans les semaines à venir un focus sur le travail de sept des finalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *