Blitz Motorcycles : The wild two

b9b1« Pour vivre heureux, vivons cachés », une devise qu’ils auraient pu faire leur. Tel un speakeasy sorti de la prohibition, leur antre s’offre comme couverture la façade parfaitement anodine d’un immeuble de parkings comme il en existe tant dans Paris. Mais ce que ces deux là trafiquent est bien plus enivrant que le rhum d’un quelconque bootlegger. Ils dealent de la poudre d’escampette sur deux roues.

b10

Enfourcher sa moto et tailler la route. Voir défiler le ruban gris de l’asphalte à perte de vue. Se perdre sur la carte. Fred Jourden et Hugo Jézégabel, fondateurs de Blitz Motorcycles ont le déplacement pour passion. Depuis 2011 ils ont décidé de faire de cette passion leur quotidien, plaquant par la même occasion des vies professionnelles réussies, jusqu’alors dédiées au marketing et au paysagisme. Parce que la moto et la mécanique étaient leur fil conducteur commun, un passe temps devenu à la fois envahissant et épanouissant. Parce que la vie est trop courte pour n’être vécue qu’à moitié.

Fred et Hugo sont donc devenus ceux qu’ils voulaient être : des préparateurs de motos customs conçues comme des œuvres d’art mécaniques. Ils s’adressent à des clients qui viennent trouver chez eux cette patte unique qui les caractérise. D’abord une écoute autour de cette envie d’une moto pour soi. Ils font émerger de l’histoire individuelle du client un signifiant quasi psychanalytique qui ressurgira dans la conception même de la moto.

On les écoute nous expliquer l’origine de la couleur sang de bœuf séché de ce réservoir posé sur le véhicule d’un chirurgien fasciné par la beauté de son objet d’étude. On boit leurs paroles quand ils nous expliquent avoir conçu pour un client voulant rompre avec son image trop lisse cette moto au look cyber-punk, baptisée d’après le square Saint-Lambert, lieu de révolte violente et mythique des blousons noirs parisiens des 50’s.

Custom bike motocycleb2

Ils se mettent alors au travail et pendant un an passent de l’idée à l’engin terminé, après avoir recherché inlassablement les pièces qui colleront à leur vision. Du cadre au compteur en passant par le phare, tout y passe. Un an de gestation pendant lequel le client n’intervient à aucun moment sur l’objet de son désir. Il sera convoqué pour la livraison de son pur sang par Fred et Hugo qui lui dévoileront le résultat terminé.

Un procédé qui peut paraître étonnant pour du « sur mesure » mais qui montre la grande liberté de nos deux artisans. Une liberté qui leur attire d’ailleurs parfois les foudres de certains « puristes » et de fâcheux de tout poil criant au Hipster. Qu’importe, on vient chez Blitz Motorcycles pour embrasser une certaine esthétique et un parti pris qui se font fi des conventions.

b8

Leur parcours est inspirant, Fred a d’ailleurs accepté l’invitation de TED pour en témoigner et leur travail s’enrichit de leurs expériences passées. Fred s’est formé à la mécanique en cours du soir et a obtenu son CAP. Ils nous expliquent apprendre chaque jour un peu plus et en les voyant s’escrimer de concert sur un carburateur récalcitrant, on comprend exactement ce dont ils parlent. Tous deux ont réussi à tracer leur route, à associer le travail de la main et celui de l’esprit pour définir une nouvelle forme d’artisanat mécanique. Ils ont trouvé auprès de marques telles que Bleu de Chauffe une communauté d’esprit qui donne naissance à de belles collaborations. Leur parcours leur confère aussi un art consommé de la communication, qu’ils déclinent habilement sur les réseaux sociaux.

Blitz Motocycles

En toute humilité, mais avec une grande détermination, Fred et Hugo bousculent les schémas, et les stéréotypes, les frontières entre création artistique et technique mécanique, artisanat et entrepreneuriat. Ils créent de leurs mains des objets mécaniques possédant une âme et une personnalité uniques, se rebellant contre la fracture clivante de l’intellectuel versus le manuel et cette rébellion là est véritablement porteuse d’une énergie folle.

  • « Hey Johnny, what are you rebeling against?
  • « What have you got? »

The Wild One (L’équipée sauvage) Laslo Benedek 1954

b11

BLITZ MOTORCYCLES contact@blitz-motorcycles.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *