Happy Souls Garden, des meubles de jardin qui rendent heureux

Jean-Marc Herzel et Charlie Tribollet sont des âmes heureuses. De leur désir d’entreprendre à deux, sont nés des meubles d’extérieur en bois qui associent modularité, up-cycling, fabrication locale et économie solidaire. C’est le début de l’aventure Happy Souls Garden.

hsg3

Tous deux se sont rencontrés sur les bancs de la Kedge Design School à Toulon. Lui est ingénieur commercial et elle designer. Dès le départ ils souhaitent insuffler à leur entreprise les valeurs qui les guident. Ils aiment chiner et récupérer des objets qu’ils transforment. Ils sont dans une économie du peu, mais du mieux et s’entourent d’objets utiles et ayant du sens. Ils privilégient les matériaux naturels et les formes simples et intemporelles. Ils vivent entourés par la nature et ne marquent pas de frontière nette entre la maison et le jardin.

hsg2Ils expérimentent avec des palettes en bois, cet emballage industriel devenu incontournable, qui présente l’avantage d’être recyclable et réutilisable. L’aspect leur plait, mais les matériaux sont trop pauvres et ils se mettent à la recherche de fournisseurs locaux. Le bois provient du var et le métal vient d’Europe. Pour la fabrication ils s’orientent vers un atelier solidaire Hyèrois (ESAT), s’entourant des savoir faire d’ouvriers en réinsertion professionnelle.

Ainsi nait une première collection de meubles d’extérieur au style industriel, solides et entièrement modulables, qui vont meubler les jardins suspendus des Terrasses du Port à Marseille, en 2015. Pliables à plat, les sièges, tables basses, mange-debout ou jardinières se remontent en un clin d’œil, sans aucun outil. Depuis les commandes d’aménagement pour des évènements se multiplient.

hsg6

Jean-Marc et Charlie veulent maintenant pousser leurs recherches plus loin et faire évoluer les meubles vers des usages plus pérennes, développer l’aspect créatif et le confort. Charlie a fait l’acquisition d’un métier à tisser et avec la collaboration d’un autre atelier solidaire local, à La Garde, spécialisé lui dans le textile, elle récupère des bandes d’étoffes dont elle fait des coussins et tapis.

Enfin, pour boucler la boucle, les deux jeunes créateurs s’interrogent sur le recyclage de leurs objets et se sont mis à la recherche de filières qui pourraient trouver une nouvelle vie à certains de leurs meubles une fois usagés. L’idée germe de les transformer pour les faire renaitre dans des usages collectifs, tournés vers l’écologie, le jardinage partagé ou même l’habitat de secours pour les plus démunis. Un duo de  makers à suivre dans leur jardin rêvé avec les pieds bien ancrés sur terre.

HSG4.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réflexion au sujet de « Happy Souls Garden, des meubles de jardin qui rendent heureux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *